Comprendre la différence entre une hypothèque à charge accessoire et une hypothèque à charge convent


30 Juin 2015

Comprendre la différence entre une hypothèque à charge accessoire et une hypothèque à charge conventionnelle

De plus en plus de prêteurs modifient les hypothèques en hypothèques à charge accessoire alors il est de plus en plus important de comprendre les différences entre une hypothèque à charge accessoire et une hypothèque à charge conventionnelle. La banque TD a annoncé en octobre 2010 que tous les nouveaux prêts seraient assortis d’une charge accessoire. ING a fait la même annonce vers le fin de l’année 2011 et on s’attend à ce que les autres prêteurs suivent. Une hypothèque à charge accessoire est maintenant la seule option chez TD et ING. Les hypothèques à charge conventionnelle sont offertes par la majorité des prêteurs, bien que certains offrent les deux, charge conventionnelle et charge accessoire, ainsi que la marge de crédit hypothécaire qui est en fait une hypothèque à charge accessoire. Vous choisissez l’option qui répond le mieux à vos besoins. Alors quelle différence y-a-t-il entre les deux et qu’est-ce qui est le mieux pour vous?

Les deux ont des avantages et des inconvénients; celle qui est bonne pour vous dépend de vos préférences, de vos besoins futurs et de vos objectifs à long terme. La différence de base est qu’une hypothèque à charge accessoire est enregistrée jusqu’à 125% (TD) ou 100% (ING) de la valeur de la propriété au moment de passer chez le notaire, au lieu du montant de prêt que vous avez besoin pour conclure la transaction. L’avantage derrière ce changement est que cela facilite le ré-emprunt de sommes en s’appuyant sur l’équité de la maison pour consolider des dettes, faire des rénovations ou pour investir dans une autre propriété ou dans des placements facilement et à moindre coût puisque vous n’avez pas besoin de repasser chez le notaire et de repayer les frais d’enregistrement et LES honoraires. Cette souplesse est un des avantages majeurs de l’hypothèque à charge accessoire.

Le mauvais côté arrive au moment du renouvellement. Pour les consommateurs qui veulent garder la porte ouverte à toutes les options à la date d’échéance et avoir un levier de négociation avec leur prêteur, ce n’est pas la meilleure caractéristique car une hypothèque à charge accessoire est difficile à transférer chez un autre prêteur. Cela signifie que si quelqu’un veut changer de prêteur pour avoir un meilleur taux ou de meilleures caractéristiques sur le prêt, il doit tout recommencer et payer des frais de notaire, qui vont de $500 à $1000. Techniquement, elles peuvent être réattribuées mais les prêteurs n’acceptent pas le transfert. Avec une hypothèque à charge conventionnelle, vous pouvez transférer sans frais, bien que certains changements mineurs puissent s’appliquer. En plus, avec une hypothèque à charge accessoire, il pourrait être difficile d’obtenir une hypothèque en deuxième rang sauf si votre propriété a vu sa valeur augmenter considérablement.

La capacité de faire un retrait d’équité est une des caractéristiques de base de la Marge de crédit hypothécaire, qui se trouve être une hypothèque à charge accessoire. Dans ce cas, le client veut la possibilité de faire un retrait de fonds par rapport à l’équité de sa propriété quand il en a besoin ou au fur et à mesure que ces fonds sont disponibles. Si vous pensez qu’il y a de fortes chances que vous allez refinancer pour consolider des dettes ou faire un retrait d’équité pour des a rénovations ou pour investir, alors une hypothèque à charge accessoire pourrait être un bon plan pour vous.

Si vous pensez que vous n’aurez pas besoin de refinancer ni de faire un retrait d’équité, alors une hypothèque à charge conventionnelle sera mieux pour vous et vous donnera la possibilité de passer d’un prêteur à un autre au moment du renouvellement sans avoir à payer des frais de notaire. En d’autres mots, c’est plus facile pour vous de garder la porte ouverte à toutes les options. Si jamais vous avez besoin d’emprunter plus et que vous avez une hypothèque à charge conventionnelle, vous aurez toujours l’option de prendre une hypothèque en deuxième rang ou une marge de crédit.

Le fait d’avoir à décider s’il faut prendre une hypothèque à charge conventionnelle ou à charge accessoire ajoute un niveau de complexité pour les nombreux acheteurs et propriétaires. Parlez-en avec un courtier hypothécaire d’expérience qui ne fait que des prêts hypothécaires et qui connait ce que chacun des 50 prêteurs qu’il représente peut offrir. Votre courtier analysera votre situation pour déterminer ce qui est le mieux pour vous et ce qui l’est moins. 

Demande en ligne hypothèque Contactez Intelligence Hypothécaire

Abonnez-vous à l'infolettre!
Gardez votre hypothèque optimale avec nos chroniques professionnelles!

Autres articles
Retour
 
     
Terme Affiché Nous
Variable* 3.95% 2.90 %
1 an 4.19 % 2.79 %
3 ans 4.44 % 3.39%
5 ans 5.59 % 3.49%
7 ans  5.99 % 4.24 %
10 ans 6.60% 4.14 %
     
*Sujet à changement sans préavis.
                                                             
Gardez votre hypothèque optimale avec nos chroniques professionnelles!
Cliquez « J'aime! » sur Facebook
Le meilleur prêt en hypothèque sur plus de 20 institutions financières. Voir la liste